Installer un sèche-serviette
Logo
télephone

24H/24  7J/7

01 76 50 55 77

localisation

Zones d'intervention

Paris et Île-de-France

heures

Dépannage en 2h

Ou sur rendez vous

Installer un sèche-serviette - votre devis gratuit

Devis complété
Installer un sèche-seviette

L'artisan vous contactera sous 20 minutes après votre passation de commande afin de confirmer le rendez-vous.

Une fois sur place, il analysera la situation et vous présentera un devis définitif.

En cas de non acceptation du devis, aucun frais n'est engagé

(ni déplacement, ni établissement du devis).

  Besoin d'aide ? 


Aucune inquiétude ! Nos conseillers sont là pour vous aider et accompagner pour établir votre devis.


Contactez nous par télephone au 01 76 50 55 77

ou par email sur contact@bricodepannage.fr

Réserver Installer un sèche-seviette

Installer un sèche-serviette

Tarif estimatif entre

Prix Installer un sèche-seviette

La difficulté

Difficulté Installer un sèche-seviette

Nombre d'intervenant

Intervenant Installer un sèche-seviette

Durée de l'intervention

Durée Installer un sèche-seviette

Inclus dans l'offre

Installer un sèche-serviette 

Inclus Installer un sèche-seviette


Devis gratuits & sans engagement

Tout savoir sur l'installation d'un sèche-serviette

Qu’est ce qu’un sèche-serviette ? 

 

Un sèche-serviette est un appareil de chauffage capable de chauffer une salle de bains ainsi que de sécher des serviettes. C’est un confort non négligeable lorsque les températures diminuent, il permet de réguler la température de la pièce.


Le sèche-serviette est, aujourd’hui, un véritable élément de décoration. C’est pourquoi on en retrouve sur le marché de plusieurs coloris et matériaux différents. 

Un sèche-serviette est à fixé et a un poids de 5 à plus de 15 kg et une largeur minimum d’environ 50 cm pour une hauteur qui atteint plus de 1 m. 


Un sèche-serviette est composé de deux axes verticaux reliés par des tubes transversaux plats ou arrondis ainsi qu’un corps de chauffe, chauffé par une résistance électrique. La puissance variable est à dimensionner selon la surface de la salle de bain où il se trouve. 

Quels sont les différents types de sèche-serviettes ? 

 

On retrouve sur le marché plusieurs types de sèche-serviettes qui se différencient par le type de fonction de leur énergie de chauffe. Les sèche-serviettes peuvent être électrique, à eau ou mixte. 

-Le sèche-serviette rayonnant qui contient une plaque chauffée par une résistance. La chaleur, douce et agréable, produite va se propager sur les parois pour se diffuser dans toute la pièce de manière équitable. Ce type de radiateur est silencieux. 

-Le sèche-serviette à inertie fluide qui contient un fluide caloporteur ( eau ou huile) chauffé par une résistance, qui permet de transporter la chaleur d’un point à l’autre.

La chaleur qui est obtenue est douce et répartie de manière uniforme. 

-Le sèche-serviette avec soufflerie est idéale pour conserver une température minimale. Grace à son fonctionnement, sa montée en puissance est très rapide. Néanmoins, il est assez bruyant. 

-Le sèche-serviette à eau chaude est raccordé au chauffage central. Il est le plus économique de sa catégorie mais il dépend de la chaudière. 

-Le sèche-serviette mixte qui est le meilleur compromis entre le sèche-serviette à eau et celui à résistance électrique.  Grâce à sa résistance électrique, il est utilisable toute l’année sans dépendre de la chaudière. 

  Comment choisir la puissance d’un sèche-serviette ? 


La puissance d’un sèche-serviette électrique à une relation directe avec la surface de la salle de bain. 

On conseille de compter 100 Watts par m2 et d’y ajouter 30 % pour combler la déperdition de chaleur absorbée par les serviettes. Ce qui correspond à 1m2=130 Watts 


Voici la puissance conseillée par surface de salle de bains :

  • Pour 3m2, il faudra 390 Watts 
  • Pour 4m2, il faudra 520 Watts
  • Pour 5m2, il faudra 650 Watts 
  • Pour 6m2, il faudra 780 Watts 
  • Pour 8 m2, il faudra 1040 Watts
  • Pour 10m2, il faudra 1300 Watts 

Une salle de bains avec une surface supérieure peut être équipé d’un deuxième sèche-serviette électrique ou d’un second appareil de chauffage tel que le radiateur d’appoint. 

Quels sont les normes en vigueur pour un sèche-serviette ? 

 

L’installation des sèche-serviettes est légiféré par la norme NF C15-100 qui régit les règles d’installation électrique afin d’éviter les risques d’accident. 


Le volume de sécurité est calculé à partir de la douche/ baignoire :

-Le Volume 0 d’une salle de bain est constitué de la zone de réception d’eau dans la baignoire/douche. 

-Le Volume 1 est la zone où est projeté l’eau qui se trouve au dessus du Volume 0. Il va jusqu’a une hauteur de 2,25m du sol. 

-Le Volume 2 correspond à un rayon de 2,40 m autour de l’équipement sur une hauteur de 2,25m.


Pour une installation de salle de bains, il existe deux classes d’appareils : 

-La Classe I qui correspond aux appareils ménagers etc.. qui doivent obligatoirement être reliés à la terre.

-La Classe II qui correspond aux appareils électriques ayant une double isolation et qui ne doivent pas impérativement être reliés à la terre.


Un sèche-serviette électrique de classe I doit être installé à partir du volume 3 ( Hors Volume ) et celui de classe II  à partir du volume 2.


De plus, il est nécessaire de s’assurer que vos sèche-serviettes comportent la norme NF qui atteste de la qualité, de la sécurité, de  la fiabilité et des performances des produits. Elle assure que ces appareils soient conformes aux normes françaises de sécurité qui incluent la personne contre les chocs électriques, thermiques et mécaniques. 

Ainsi que le label PROMOTELEC qui exige le confort, le bien-être, la sécurité et l’énergie maîtrisée d’un appareil électrique.

Quelles sont les options existantes pour un sèche-serviette ? 


Pour optimiser son confort ainsi que l’utilisation de son sèche-serviette, plusieurs options sont proposées : 

-Un thermostat  qui offre la possibilité de contrôler la température. Il permet de réaliser des économies. 

-Un programmateur qui permet de choisir les plages horaires de chauffe et une minuterie afin de gérer l’arrêt automatisé du sèche-serviette. Cette option permet aussi de faire des économies. 

-Un panneau rabattable pour suspendre plus de serviettes.

Où installer un sèche-serviette ? 

 

Lors de l’installation d’un sèche-serviette plusieurs points sont à prendre en compte, en plus des volumes de sécurité, afin de garantir sécurité et confort quotidien  : 

-Eloigner le sèche-serviette de la bouche d’extraction d’air, si il y a, pour ne pas perturber son fonctionnement 

-Installer l’appareil à 20cm du sol et 15cm de l’angle du mur, tout en étant à proximité de l’arrivée électrique l’alimentant. 

-Penser à son accessibilité à la sortie de la douche/baignoire pour pouvoir avoir accès facilement aux serviettes chaudes s’y trouvant. 

Ils ont donné leur avis 

109 avis client sur le dépannage

Installer un sèche-serviette

Jeanne

Après la rénovation de ma salle de bain par l’équipe de Brico Dépannage, j’ai opté pour un sèche-serviette rayonnant. Il a été installé avec soin par le technicien que Brico Dépannage. Je recommande ! 

Etoile
Position

Paris 8

Rodrigue

Ayant une grande salle de bain, j’ai fait appel à la société Brico Dépannage pour l’installation d’un second sèche-serviette. Rapide et efficace! Allez y 

Etoile
Position

Paris 12

Agnes

J’ai fait installé dans ma salle de bain actuelle, une sèche-serviette électrique par Brico Dépannage. C’est très performant et c’est un réel plaisir d’avoir une serviette chaude à portée de main en sortant de la douche. 

Je prévois d’en installer un dans ma construction, qui se fera bien sur par Brico Dépannage :) 

Etoile
Position

92

Patrick 

Installation de sèche-serviette au top. Technicien pro et souriant.

Je recommande

 

Etoile
Position

Paris 8

Note google

Installer un sèche-serviette

Tarif estimatif entre 90€ et 179€

©2018 Brico Depannage.fr