Ouvrir

24H/24  7J/7

01 76 50 55 77

Zones d'intervention

Paris et Île-de-France

Dépannage en 2h

Ou sur rendez vous

Ouvrir en serrurerie - votre devis gratuit

 Je suis Alex, votre assistant.

 

Il me semble que vous avez une ouverture en serrurerie à réaliser

Si c'est bien cela, veuillez indiquer en cliquant ci-dessous l'élèment qui nécessite une ouverture en serrurerie. 

 

S'il ne s'agit pas d'une ouverture en serrurerie, veuillez retourner à l'accueil pour choisir une autre catégorie.

 

* Veuillez sélectionner ci-dessous l'icône qui correspond le mieux  à votre problème.

Besoin d'aide

 pour votre devis d'ouverture en serrurerie ?

Vous n'êtes pas sûr de l'option ouvrir en serrurerie à sélectionner ?

Aucune inquiétude, nos conseillers sont là pour vous aider et pour vous accompagner afin d'établir votre devis d'ouverture en serrurerie gratuitement et sans engagement.

Contactez nous au 01 76 50 55 77

TOUT SAVOIR SUR L'OUVERTURE EN SERRURERIE 

Quelles sont les différentes méthodes d’ouverture ? 


Quand vous faîtes appel à technicien aguerri pour un malheureux accident/oublie, qui vous fait vous retrouver à la porte, on distingue deux méthodes d’ouvertures bien distincts qui sont adaptées à certaines circonstances. 


L’ouverture fine qui est une action non destructive ne laissant aucune trace visible à l’oeil nu. Cette méthode est généralement utilisée dans le cas d’une porte claquée ou d’une perte de clé.

Pour une ouverture fine, il est possible d’utiliser : 

  • Le crochetage
  • Le pistolet de crochetage
  • Les clefs de frappe
  • Le by-pass
  • Le décodage
  • L'impression
  • Le moulage
  • Les passes

Néanmoins, le crochetage et le pistolet sont les techniques les plus utilisées. 


La seconde méthode est celle de l’ouverture destructive, qui à contrario de la première et comme l’explique son nom, est démolisseuse. Elle est utilisée lorsque le cylindre est en cause ( exemple : clé cassée à l’intérieur) ou quand l’ouverture fine ne fonctionne pas. 

Le serrurier peut utiliser un casse cylindre afin d’arracher la serrure de la porte mais cette technique nécessite le remplacement de la serrure ou une meuleuse droite équipée d’une fraise spéciale afin de percer des matériaux très résistant et les systèmes blindés. 


Pour les serrures très difficiles ou les portes blindées, les outils de type « pied de biche » ou « bras de force »  peuvent être utilisé pour effectuer un moyen de pression sur la porte ou le cylindre. Malheureusement, ces méthodes sont extrêmement dégradantes et par la suite mènent à un remplacement d’éléments de fermeture. 

Quelles méthodes d’ouverture pour quelles causes ? 


De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’une intervention d’un serrurier à un domicile. 

Pour chacune de ces causes, entrainant un effort inhabituel ou l’incessibilité à une domicile , la méthode d’ouverture peut différer. 


Une porte claquée non verrouillée 


Une porte claquée mais non verrouillée découle généralement d’un oublie de clé à l’intérieur du domicile, la méthode du by-pass est donc la plus utilisée. 

Dans ce cas, il s’agit d’ouvrir la porte sans crocheter le système de sécurité en prenant soin de déverrouiller le système de fermeture. 

Il est aussi possible d’avoir  recours à une simple radio que l’on insère dans la fente ou dans la crevasse de la serrure, en pratiquant une pression assez puissante sur le mécanisme de fermeture.

Une dernière méthode consiste à creuser un trou d’environ 1 centimètre de diamètre sur la porte, près de la poignée, afin de l’ouvrir en manipulant la poignée grâce à un fil de fer. 


Une porte claquée mais non verrouillée avec la clé sur la serrure 


En fonction du type de serrure et de la situation, le serrurier peut opter pour l’ouverture à l’aide d’une radio, comme pour le cas précédent. Sur certains types de serrures, lorsque la clé reste sur la serrure, cela peut entacher le système de fermeture. 

Une seconde méthode demande à l’artisan de se munir d’un fil métallique ou d’un objet similaire pour pousser la clé vers l’extérieur de la serrure. 


Une porte verrouillée 


Dans le cas d’une porte verrouillée dont la clé a été égarée, en fonction du type de serrure, le serrurier peut se servir d’un passe-partout pour ouvrir la porte. 

Cependant, s’il est impossible de la forcer, le technicien pourra percer ou démonter les cylindres de la serrure, pour par la suite forcer ensuite l’ouverture de la porte. 

Après son intervention, et surtout en cas de perte de clé, il est nécessaire de faire installer une nouvelle serrure pour réduire les risques d’effraction. 


Une clé cassée dans la serrure 


Dans ce cas, de nombreuses méthodes existent. Le serrurier peut par exemple se servir d’un aimant très puissant afin d’ôter le bout cassé de la serrure. Dans le cas où la clé sort de quelques centimètres de la serrure, il peut également se servir d’une pince à épiler ou plate pour la retirer. Néanmoins, si le problème est plus complexe, il pourra se servir d’un extracteur de clé.


Vous l’aurez compris quel que soit le cas de figure, il est important de faire appel un professionnel aguerri et de confiance, pour venir aux bouts de votre problème. Grâce à son savoir faire et son expérience pointue en la matière, il pourra adapter la méthode à la situation. 

Quelle prise en charge lors d’une ouverture  ? 


61 % des Français déclarent avoir déjà égaré leurs clés ou eu un problème avec leurs portes. Vous l’aurez compris, une clé cassée dans la serrure, une porte claquée, une serrure défectueuse ou une perte de clé etc.. est à la portée de tout le monde. 


Dans ces cas-là, le réflexe à avoir est d’appeler son assureur. En effet, certaines compagnies d’assurances disposent de leur propre réseau de dépanneur et ne souhaitent pas faire appel à d’autres professionnels, pouvant même refuser le remboursement des frais engagés. 

Si ce n’est pas le cas, vous devrez tout de même tenir informé votre assureur afin qu’il donne son accord pour une intervention extérieure.

Ce premier réflexe doit, quoi qu’il arrive, être respecté, quand bien même vous ne seriez pas assuré pour le dépannage d’urgence à domicile. En effet, cela vous permettra, dans tous les cas, de ne pas perdre d’indemnisation éventuelle.


Cependant, il important de savoir que le remboursement n’est pas proposé automatiquement dans les offres d’assurance multirisques habitation. 

C’est pourquoi il est important de prêter attention lors de la souscription de votre contrat d’assurance habitation. Pour être éligible à une prise en charge, la garantie dépannage d’urgences doit figurer dans les conditions de votre assurance d’habitation, qui se trouve généralement dans la rubrique service assistance.  


Enfin, c’est la nature de l’intervention du serrurier qui déterminera à qui, propriétaire ou locataire, incombe les charges. En effet, si vous êtes locataire et que le problème est lié à la vétusté du système, vous n’êtes pas responsable. C’est alors le propriétaire qui devra prendre en charge les réparations effectuées et l’intervention d’un serrurier. 

A contrario, le locataire étant responsable de l’entretien du logement, c’est lui qui prendra en charge les interventions y étant liées.

Que dit la loi ? 


Ce ne sont pas seulement les clients qui peuvent être victimes d’arnaques, mais aussi les serruriers ! 

De plus en plus, des malotrus font appel à des techniciens, en se faisant passer  pour les propriétaires des lieux et en simulant un problème, pour pouvoir illégalement occuper les lieux.

C’est pourquoi l’intervenant doit demander un justificatif de résidence avant de procéder à l’ouverture de la porte. Si le client ne possède pas sur lui à l’instant T un certificat de résidence, il devra prouver qu’il est bien le locataire en montrant sa carte d’identité national ou tout autre document indiquant son adresse. 

Dans le cas où la personne était sortie pour une course rapide de son domicile, il est de droit du serrurier de s’informer au voisinage de l’identité et de l’occupation des lieux à dépanner. Dans le cas contraire, le professionnel sera responsable de l’intrusion. 


Néanmoins, une exception déroge à la règle. C’est la situation d’urgence qui présente un danger pour les personnes occupant le bâtiment, exemple si une personne âgée, une personne invalide ou encore un enfant enfermé à l’intérieur du domicile et/ou en danger. Le serrurier peut également procéder à l’ouverture immédiate d’une porte en cas de risque d’incendie ou d’inondation alors que la porte est bloquée.   

©2018 BricoDepannage.fr