Pose de VMC

24H/24  7J/7

01 76 50 55 77

Zones d'intervention

Paris et Île-de-France

Dépannage en 2h

Ou sur rendez vous

Pose de VMC - votre devis gratuit

Devis completé
Pose de VMC

L'artisan vous contactera sous 20 minutes après votre passation de commande afin de confirmer le rendez-vous.

Une fois sur place, il analysera la situation et vous présentera un devis définitif.

En cas de non acceptation du devis, aucun frais n'est engagé

(ni déplacement, ni établissement du devis).

  Besoin d'aide ? 


Aucune inquiétude ! Nos conseillers sont là pour vous aider et accompagner pour établir votre devis.


Contactez nous par télephone au 01 76 50 55 77

ou par email sur contact@bricodepannage.fr

Réserver Pose de VMC

Pose de VMC

Tarif estimatif entre

Prix pose de VMC

La difficulté

Difficulté Pose de VMC

Nombre d'intervenant

Intervenant Pose de VMC

Durée de l'intervention

Durée pose de goulotte électriquepose de goulotte électrique

Inclus dans l'offre

Pose de VMC

Inclus Pose de VMC


Devis gratuits & Sans engagement

Tout savoir sur l'installation de VMC

Qu’est qu’une VMC ? 


La Ventilation Mécanique Contrôlée ou simplement appelée VMC est un ensemble de dispositifs mécaniques qui permettent d’assurer la ventilation et le renouvellement de l’air d’une pièce dont l’humidité est importante et/ou marquée olfactivement comme : 

  • Les WC 
  • La salle de bain
  • La cuisine 


La VMC est intégrée au bâtiment et fonctionne grâce à une centrale qui lui permet d’assurer une meilleur qualité d’air. 

Comment fonctionne une VMC ?


La VMC a pour but de compléter l’action d’une ventilation naturelle obtenue en aérant manuellement une pièce, ce qui revient à ouvrir les portes et/ou les fenêtres de cette dernière, ce qui permet de renouveler l’air ambiant ci-trouvant en laissant entrer et sortir de l’air.


Avec la VMC, l’air frais et neuf entre par les pièces principales comme le séjour ou le salon que l’on appelle « sèche » alors que l’air pollué est évacué par les pièces humides que sont la cuisine, la salle de bains et les WC que l’on appelle aussi « techniques »

La prise d’air frais dans les pièces principales se fait principalement au niveau des portes et fenêtres à l’aide de bouche d’aération. L’air récolté circule ensuite vers les pièces techniques à l’aide de passages d’air qui se situent sous les portes intérieures qui doivent être impérativement minimum 1 à 1,5 cm.


Par la suite, l’air pollué est alors expulsé par des sorties situées sur les murs/plafonds et raccordées par des conduits à un extracteur, généralement installé dans les combles de l’habitation. Une bouche d’évacuation est installée sur le toit de la maison afin que l’air impure soit rejeté vers l’extérieur.

Quels sont les avantages d’une VCM ? 


La VCM offre des avantages considérables au sein d’un domicile, qui sont : 

  • Réduire le taux d’humidité, ce qui permet d’éviter les moisissures et les champignons qui s’en suivent.
  • Réduire les mauvaises odeurs qui peuvent provenir de la cuisine, des WC, etc.,.
  • Evacuer la pollution présente dans l’air ambiant du domicile qui peut être causé par des gaz toxiques, des fumées de cigarette, etc..
  • Faire des économie d’énergie en réduisant la facture de chauffage. 


Cependant, la VMC doit fonctionner en permanence, 7/7j et 24h/24 afin qu’elle soit optimale. 

Quels sont les différents modèles de VMC ? 


Comme vous l’aurez compris, la VMC, permet de renouveler l’air essentiel dans une habitation. 

Sur le marché de la VMC, on retrouve plusieurs systèmes de ventilation ayant pour chacun un fonctionnement différent. 


La VMC simple flux 

La VMC à simple flux est la plus courante. Elle a su faire sa place dans le coeurs des propriétaires grâce à son prix qui se veut abordable. 

Ce dispositif nécessite une entrée d’air donnant sur l’extérieur, généralement au-dessus des fenêtres. Son module d’extraction ,placé dans les combles, permet d’aspirer l’air dans toutes les pièces contenant un point d’eau ainsi que l’air de l’extérieur s’infiltrant dans les pièces à vivre. L'air extrait s'évacue par un conduit sur le toit du logement


Cependant, l’air étant renouvelé grâce à l’air se trouvant à l’extérieur du domicile, cela provoque une surconsommation du système de chauffe, surtout par temps froid. De plus, l’isolation phonique du domicile peut se voir perturbé par les sons produits par les gaines. Dans le cas de ce dispositif, on parle de circulation à sens unique. 


Il existe deux types de VMC simple flux : 

  • La VMC simple flux autoréglage, qui doit être programmé par les habitants du domicile. Ce réglage peut se faire directement sur les bouches d’extraction, modifiant l’ouverture de ses trappes, et/ou par le réseau qui permet de modifier la vitesse de rotation du groupe d’extraction. 
  • La VMC simple flux hygroréglable, dont le volume d’air extrait est déterminé par le taux d’humidité ambiant. Ce taux est calculé par le groupe d’extraction, qui adapte sa vitesse de rotation et son débit d’air. Sur ce modèle de VCM, chaque bouche d’extraction est équipée d’une sonde qui régule l’ouverture de la trappe en fonction du taux d’humidité analysé. Cette solution est plus performante, car elle assure une ventilation efficace pour chaque pièce. 


La VMC double flux 


Le VMC double flux est une ventilation permettant d'insuffler de l'air frais dans les pièces sèches et de l'extraire dans les pièces humides de la maison, formant, ce qui forme un circuit.


Il s’agit ici, d’un système simple flux, doublé afin de récupérer la chaleur de l’air expulsé.Ce dispositif de VMC, se sert de l’air pollué sortant pour réchauffer l’air entrant.


L’air chaud sortant des pièces humides circule dans un échangeur de chaleur avant d’être rejeté vers l’extérieur. L’air froid neuf qui vient de l’extérieur traverse ce même  échangeur où il peut y récupérer jusqu’à 90% de la chaleur de l’air expulsé avant d’être redistribué dans les pièces.

Une VMC double flux a l'avantage d’être associé à un échangeur thermique permettant l'hiver de préchauffer l'air entrant à l'aide de l'air sortant. A contrario, en été, c’est l’inverse qui se produit, ce qui permet de réinjecter l’air rafraîchi au sein du logement. 


Contrairement à un système de VMC simple flux, le double flux ne nécessite pas l'installation d'entrées d'air au-dessus des fenêtres. Il va également, comme une VMC traditionnelle, extraire l'air pollué des pièces humides comme la cuisine, la salle de bain ou les WC.


Néanmoins, son coût est plus élevé que le modèle simple mais il permet de réaliser de réelle économie de chauffage et de climatisation. De plus, elle limite les nuisances sonores car elle ne dispose pas de bouches d’entrée. 

Cependant, son installation est complexe et nécessite le savoir-faire et la technique d’un technicien expert, que votre Brico Dépannage, votre entreprise de dépannage à domicile dispose. 

Par ailleurs, cette installation nécessite une bonne isolation thermique. 

Comment entretenir sa VMC ? 


À force d’utilisation, la VMC s’encrasse, de plus l’accumulation de poussières au sein de son système favorise son vieillissement avancé et entrave son efficacité. 

Lorsque l’on utilise une VMC mal entretenue, on se confronte à une surchauffe de l’appareil, voire à un incendie. Par ailleurs, un mauvais entretien d’une VMC peut provoquer l’apparition de moisissures dues à l’humidité dans le logement, puisque l’air altéré n’est plus correctement évacué.


Pour optimiser les performances d’une VMC, il est essentiel de l’entretenir régulièrement. 

Il faut couper le courant électrique puis démonter les bouches d’aération puis aspirer la poussière à l’aide d’un aspirateur. Après cela, il faut les faire tremper dans un mélange d’eau chaude et de dégraissant. Par la suite, à l’aide de ce même mélange, nettoyer le ventilateur et les filtres. Pour finir, dépoussiérer l’intérieur des tuyaux. 

Attention, si les bouches d’aération sont hygroréglables, il ne faut pas les mouiller mais passer délicatement un chiffon légèrement humide. 


Certains éléments d’une VMC doivent être contrôlés. C’est le cas des filtres, qui doivent être changés lorsqu’ils sont abîmés ainsi, que les piles, s’il y en a, doivent être remplacées tous les 2 ans. 

Une fois tous les 3 ans, il est nécessaire de confier l’entretien de sa VMC à un professionnel expert qui se chargera de nettoyer l’ensemble de son équipement, du maintien de ses gaines et du caisson central, et de la vérification des entrées d’air.  

Ils ont donné leur avis 

87 avis client sur le dépannage

Pose de VMC

GAËLLE

J'ai récemment acquis une maison, mais malheureusement il y a pas mal d'humidité. Ayant plusieurs enfants en bas âge, j'ai fait appel à Brico Dépannage pour l'installation d'une VMC. Ca à revolutionné ma vie ! Merci

Etoiles
Position

91

LALY

Pose VCM rapide et efficace, intervenant sympathique et professionnel. Prise de contact rapide. Prix raisonnable. 

Etoiles
Position

91

JOHANNE

Je suis souffrante d'une maladie respiratoire, il m'ai donc impossible d'etre dans une piéce humide. J'ai donc fait installé une VMC par l'équipe de Brico Dépannage. Je recommande !

Etoiles
Position

92

LYNDA

J’ai fait installé ma VMC par un technicien de chez BD et j'en suis ravie. 

Etoiles
Position

77

Google

Pose de VMC

Tarif estimatif entre 90€ et 179€

©2018 Brico Depannage.fr